© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Les cancers sont fréquents et se développent le plus  souvent sur des nodules de la glande thyroïde. On estime à environ 8000 le nombre de cancers diagnostiqués tous les ans en France. Les femmes sont beaucoup plus souvent atteintes. La très grande majorité de ces cancers sont guéris par les modalités thérapeutiques modernes avec une qualité de vie le plus souvent normale ou très proche de la normale. 

Il peut exister une prédisposition familiale et certains cancers sont génétiques.

L'exposition aux radiations est un facteur de risque bien connu de ces cancers (accident de Tchernobyl). 

L'essentiel sur les cancers de la thyroïde

Les principaux cancers de la thyroïde sont les cancers papillaires. Les cancers vésiculaires et les cancers médullaires sont plus rares.

Certains cancers de la thyroïde sont familiaux;  l'exposition aux radiations ionisantes est un acteur de risque connu de ces cancers. 

Le plus souvent le diagnostic de cancer est fait en présence d'un nodule dans la glande thyroïde détectée à la palpation du cou ou par une échographie; plus rarement par la découverte d'un ganglion dans le cou.

La réalisation d'une ponction permet de mieux  évaluer le risque de cancer pour un nodule bilant par échographie 

La chirurgie est le traitement principal avec ablation de toute ou partie de la glande ; une ablation des ganglions du cou peut y être associée .Un traitement par Iode Radioactif est réalisé pour les cancers à risque de métastases.

La prise en charge des cancers de la thyroïde comporte 4 étapes principales

1 - Au début si le diagnostic est évoqué il vous faut consulter un spécialiste ; ce dernier fera réaliser un bilan comportant une échographie , une prise de sang et souvent une ponction de la thyroïde.

Ce bilan peut conclure à la présence d'un cancer mais le plus souvent il conclut à la présence d'un nodule suspect dont le diagnostic définitif ne sera fait qu'au moment de l'intervention ou parfois même seulement sur les analyses définitives dont le résultats ne sont disponibles que plusieurs jour après l'opération

2 - Si le diagnostic de cancer est suspecté sur le bilan initial une opération sera nécessaire pour réaliser l'ablation de la tumeur, d'une partie ou de la totalité de la glande et très souvent des ganglions lymphatiques localisés à proximité de la glande.

Une analyse est souvent réalisée pendant l'intervention afin d'adapter le geste chirurgical 

3 - Après l'opération, tous les éléments de la maladie sont connus et une prise en charge personnalisée est décidée lors d'une réunion des différents spécialistes de cette maladie (Réunion de concertation pluridisciplinaire ou RCP).

La recommandation faite au patient dépend des risques propres à son cancer. Les différentes options sont: surveillance , deuxième intervention, administration d'iode radioactif.

La mise en route d'un traitement hormonal pat L- Thyroxine est habituelle ; elle est indispensable si une  ablation totale de la glande a été réalisée

4 - Le suivi et la prise en charge au long cours sont indispensables pour ces cancers qui ont une évolution lente qui peut être marquée par des récidives locales et plus rarement par des métastases à distance.La majorité des cancers sont guéris par le traitement initial et la surveillance réalisée par échographie et prise de sang (dosage de la thyroglobuline)  le confirmera.

Le dosage des hormones thyroïdiennes dans le sang (TSH, T3,T4) est essentiel et permet d'adapter la prise d'hormones médicamenteuses